Pour inaugurer cette rubrique nous avons choisi de te présenter l’approche des Toltèques, un peuple qui vivait au sud du Mexique il y a des milliers d’années.

Les connaissances des Toltèques ont été transmises plus particulièrement avec les « Quatre accords toltèques » qui proposent à travers quatre affirmations, un guide de vie vers son propre épanouissement personnel et professionnel.

Que votre parole soit impeccable

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui. 

Miguel Ruiz, l'auteur des "4 accords Toltèques" rappelle le pouvoir des mots sur le mental. La parole est un outil qui peut détruire ou construire et agir concrètement sur la réalité.

Comment faire que sa parole soit impeccable?

En cultivant la modération dans ses propos : ne pas en dire trop, ni trop vite. Eviter le jugement de soi sur soi-même et le jugement des autres afin de ne pas polluer notre mental. Nos mots ne sont que projections, images faussées en réponse à ce que nous croyons que l’autre ou le monde attend de nous.

Pour y parvenir il s'agit de mesurer sa parole, et de valoriser en sincérité. La médisance quant à elle est à remplacer par le silence.

N’en faites jamais une affaire personnelle

 

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous réussissez à vous détacher de cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles. 

Les mots et actes de l'autre ne sont qu'une projection de sa carte du monde sur nous, mais ça n'est pas nous, les paroles et les actes de l'autre ne nous définissent pas.

D'autre part, l'égocentrisme mène à penser que ce les évènements qui surviennent sont nécessairement liés à notre comportement.

Pour éviter d'entrer dans ce cercle négatif, il convient de replacer les mots et actes de l'autre et des évènements qui nous entourent comme ne nous appartenant pas mais appartenant à l'autre. Ne pas prendre la responsabilité ou le poids des actes et des paroles d'autrui pour soi.

Ne faites aucune supposition

 

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. Nous réalisons des lectures de pensées des autres au lieu de demander clairement ce que l'autre pense, dit ou fait. Un collègue ne nous a pas dit bonjour ce matin, et nous imaginons qu’il nous en veut ! Selon Miguel Ruiz, c’est un « poison émotionnel ». Pour éviter d'entrer dans des suppositions empoisonnantes, il s’agit de prendre conscience que nos suppositions sont des créations de notre pensée. La solution consiste à communiquer avec l'autre, et à être prêt à entendre ce qu'il vous dira (suivant sa carte du monde et non la votre ... n'en faites pas une affaire personnelle!)

Faites toujours de votre mieux

 

C'est le plus important des quatre accords.

Votre “mieux” change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger. Faire de son mieux consiste à donner à chaque instant le meilleur de soi en fonction des informations, de l'énergie, des circonstances qui nous entourent. Ainsi nous évitons les jugement de nous envers nous même en étant assurés qu'à ce moment précis, nous avons donné le meilleur de nous même. C'est un excellent moyen de favoriser la confiance en soi et l'estime de soi en valorisant ses actions plutôt qu'en faisant preuve d'auto-critique non constructive.

Si j'ai fait de mon mieux mais que je n'ai pas atteint mon objectif, c'est qu'à cet instant précis je ne pouvais pas l'atteindre, quelles leçons puis-je en tirer pour atteindre mon objectif la prochaine fois?